Chargement en cours

Dénomination du logiciel SIGFP

Mise en place du SIGFP au MINEFID

 

SI N@folo, pour assurer visibilité et notoriété au projet

 

La Direction générale des services informatiques (DGSI) du MINEFID, avec l’appui de l’expert en conduite du changement de l’AMOI (Appui à maitrise d’ouvrage informatique), s’est attelée à trouver un nom pour désigner le projet SIGFP et au-delà le produit SIGFP, logiciel de gestion budgétaire et comptable en mode programme, conforme à la Loi Organique relative aux Lois de Finances (LOLF) n° 073-2015/CNT de novembre 2015. Ce nom doit lui permettre d’être visible parmi la multitude de projets existant au Burkina en reflétant ses objectifs et ses ambitions.

 

Les critères qui ont guidé les travaux du comité chargé de la sélection sont : traduire les fonctionnalités du futur logiciel ou l’existence d’un rapport entre la signification du nom et les objectifs du projet ou les résultats attendus du logiciel (performance, célérité, transparence, robustesse, etc.), être facile à prononcer, être court (20 caractères maximum) et faire référence au répertoire linguistique. A l’issue des travaux, le choix du comité a unanimement été porté sur « N@folo ». Le produit SIGFP devient alors le Système Intégré N@folo, ou SI N@folo.

 

Choisi parmi vingt-cinq autres propositions, le terme N@folo a été tiré du répertoire linguistique national (en dioula, Nafolo signifie « richesse »). Court et facile à prononcer, il est en rapport également avec les objectifs du projet ou les résultats attendus du futur logiciel qui se rapportent à la gestion du budget de l’État et à sa comptabilisation, à la performance, au partage et à la transparence. Ce nom a été validé par les premiers responsables du MINEFID.


Laisser un commentaire

41 + = 50