Chargement en cours

Le « GO » du Comité de coordination à l’équipe projet

Mise en exploitation du module « Élaboration » du SI N@folo

 

Le « GO » du Comité de coordination à l’équipe projet

 

L’équipe de projet SI N@folo vient de remporter sa première victoire dans le processus d’implémentation du système d’information des finances publiques. Elle a reçu le « GO », c’est-à-dire le quitus du Comité de coordination pour la mise en exploitation du module « Élaboration » du système d’information SI N@folo. Ce GO a été obtenu lors de la première réunion du Comité de coordination tenue le jeudi 11 juin 2020, à Ouagadougou.

 

Dans le cadre de la gestion d’un projet, la décision de « GO / NO GO » consiste pour l’instance décisionnaire (ici le Comité de coordination) à donner – ou pas – l’autorisation de mettre en exploitation un produit réalisé, (ici le module Elaboration budgétaire du SI N@folo, y compris le Référentiel des données communes). Le projet SI N@folo, conçu en mode projet obéit à cette approche dans sa mise en œuvre avec pour but de rassurer que les étapes qui le composent sont franchies et que les résultats obtenus permettent de progresser de manière irréversible dans le processus de son implémentation.

 

C’est ainsi que l’une des décisions de la réunion du Comité de coordination du 11 juin 2020 a été ce quitus, c’est-à-dire, ce « GO » de cette instance décisionnelle du projet pour le module « Élaboration budgétaire ». Un enjeu majeur pour la DGSI et en particulier M. Alain OUATTARA, chef de projet SI N@folo et son équipe de développeurs et d’experts métiers, d’autant plus qu’en la matière, rien n’est gagné par avance.

De gauche à droite : le Lead developper M. Moise DJANHAN; le chef de projet adjoint M. Didier OUATTARA, le chef de projet M. Alain OUATTARA

 

En dépit des difficultés rencontrées dans le processus de mise en œuvre du projet, à fin mai 2020, le projet SI N@folo affiche un taux d’exécution physique mensuel de 90% et global de 25%. Les taux mensuel et global d’exécution financière, quant à eux, sont respectivement de 100% et 23%. Le projet s’était fixé comme objectif pour le mois de juin 2020, la mise en exploitation des modules « Référentiel des données communes » et «Elaboration budgétaire». Mais pour passer cette étape et aller en production, l’équipe projet doit obtenir le « GO » du Comité de coordination du projet.

 

Aussi, les performances ci-dessus présentées ont rassuré les membres du Comité qui, au terme de leur réunion, ont à l’unanimité décerné à la DGSI et à l’équipe de projet le « GO » tant attendu pour la poursuite de la mission à savoir, la mise en exploitation effective des modules « Référentiel des données communes » et «Elaboration budgétaire».

 

En attendant les prochaines étapes, la Directrice Générale des Services Informatiques Fanta SOMBIE, le chef de projet Alain OUATTARA et l’ensemble des experts informaticiens et métiers peuvent savourer cette victoire d’étape.

Le Comité de coordination lors des travaux

La Directrice Générale des Services Informatique Fanta SOMBIE peut regarder l’avenir avec plus de sérénité.


Laisser un commentaire

2 × = 16