Chargement en cours
Categorie : Projets

SMQ

Projet de Mise en place d’un système de management de la qualité
Objectifs du projet :
La mise en œuvre du SMQ de la DGSI permettra :
• D’améliorer l’organisation du travail de la DGSI pour plus de performances ;
• D’offrir des services de qualité aux utilisateurs du MINEFID ;
• D’obtenir une reconnaissance internationale des services informatiques par la certification ISO 9001 : 2015.

Description du projet :
Le projet vise à consolider le Système de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Version 2015. Il s’agit de :
• Faire un audit du SMQ selon la norme ISO 9001 Version 2015
• Sensibiliser le personnel des services informatiques du MINEFID à la norme ISO 9001 Version 2015
• Identifier les processus et concevoir la cartographie des processus SI
• Harmoniser le système documentaire
• Accompagner à l’audit de certification.


SDSI-MEFP

Le 5ème SDSI 2020-2022 du MINEFID :

  • Fondements

Le SDSI se fonde sur le plan d’actions du MINEFID, la stratégie nationale de développement de l’économie numérique et le schéma directeur d’aménagement numérique.

  • Vision

Se basant sur les fondements et prenant en compte les défis liés à la transformation numérique du MINEFID la vision du SDSI se décline comme suit : « À l’horizon 2022, le MINEFID dispose d’un système d’information évolutif, intégré, sécurisé, ouvert, aligné aux standards internationaux et adapté à ses besoins métiers ».

  • Principes Directeurs

Des principes directeurs ont été identifiés pour guider la mise en œuvre du schéma directeur des systèmes d’information du MINEFID. Il s’agit de :

    • la proactivité ;
    • la Gestion axée sur les résultats (GAR) ;
    • l’innovation ;
    • l’éthique et le professionnalisme.
  • Orientations stratégiques

Les orientations stratégiques du SDSI du MINEFID comprennent un objectif global et des axes stratégiques auxquels sont associés des objectifs spécifiques.

Objectif global

Pour l’atteinte de sa vision, le SDSI du MINEFID se fixe pour objectif global d’offrir aux métiers et aux usagers des services fiables, alignés sur les standards internationaux et en phase avec leurs besoins et les impératifs actuels.

  • Axes stratégiques et Objectifs spécifiques

Le diagnostic du système d’information du MINEFID a révélé des défis liés aux infrastructures informatiques et à la gouvernance des systèmes. Afin de relever ces défis, quatre (4) axes stratégiques ont été identifiés à savoir : (i) la Consolidation du socle technique du système d’information, (ii) le Renforcement de la sécurité du SI, la veille et l’innovation technologique, (iii) l’Amélioration de l’automatisation des processus métiers et (iv) le Renforcement de la gouvernance et des capacités opérationnelles.

Axe 1 : Consolidation du socle technique du système d’information

L’évolution et l’amélioration des Systèmes d’Information du MINEFID pour une meilleure performance de ses services et l’offre de service de qualité aux usagers passent inévitablement par le renforcement des infrastructures techniques. Cet axe stratégique comprend quatre (4) objectifs spécifiques suivants:

  • renforcer l’infrastructure de production et de communication ;
  • moderniser les plateformes technologiques ;
  • intégrer l’ensemble des composants du SI du MINEFID ;
  • améliorer le support technique du système d’information.

Axe 2 : Renforcement de la sécurité du SI, de la veille et l’innovation technologique

La vulnérabilité du système d’information du MINEFID pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur les finances publiques et, partant, de l’économie nationale. L’enjeu majeur du MINEFID est de profiter des innovations technologiques tout en garantissant la sécurité des SI. Deux objectifs stratégiques ont été définis pour y parvenir. Il s’agit de :

  • renforcer la sécurité du SI ;
  • développer la veille et l’innovation technologique.

 

Axe 3 : Amélioration de l’automatisation des processus métiers

L’automatisation des processus métiers, la dématérialisation des procédures et la diversification des services en ligne au profit des usagers du SI devraient consacrer la transformation numérique du MINEFID. Aussi, les processus métiers automatisés pourraient améliorer les performances opérationnelles du MINEFID. En vue d’améliorer cette automatisation, trois (3) objectifs spécifiques ont été définis. Il s’agit  de :

  • automatiser l’ensemble des processus métiers ;
  • dématérialiser les procédures métiers ;
  • développer les e-services ;
  • renforcer les capacités des utilisateurs métiers.

Axe 4 : Renforcement de la gouvernance et des capacités opérationnelles

Le renforcement de la gouvernance et des capacités opérationnelles des acteurs des systèmes d’information est la base de l’amélioration des performances des systèmes d’information et au-delà des performances du MINEFID. Cet axe stratégique comprend les objectifs spécifiques suivants :

  • adapter le cadre juridique des métiers du MINEFID aux technologies de l’information et de la communication ;
  • dynamiser la gouvernance des SI du MINEFID ;
  • renforcer les capacités des acteurs du SI ;
  • assurer la communication et la conduite du changement. 


Intranet

Projet de Mise en œuvre d’une plateforme collaborative au sein du MINEFID

Objectifs du projet :

Le portail collaboratif permet du MINEFID permet entre autre de :

  • faciliter la communication ;
  • fluidifier le partage d’informations dans l’entreprise ;
  • centraliser l’information ;
  • faire une segmentation hiérarchique de l’information ;
  • gérer les droits d’accès pour garantir la confidentialité de certaines informations ;
  • unir les collaborateurs autour d’un outil unique pour collaborer et communiquer ;
  • assurer une garantie quant aux pertes de données ;
  • fournir l’aide à la gestion électronique des documents (GED).

Description du projet :

Pour une plus grande cohérence et une synergie d’actions dans la conduite efficace et efficiente de ses missions, le MINEFID s’est donné pour mission de disposer d’une plateforme collaborative innovante capable d’améliorer sa communication interne, de favoriser l’interactivité, d’accroitre sa productivité et d’assurer une meilleure coordination de ses activités.


SMSI

 

Depuis 2006, la Direction Générale des Services Informations (DGSI) a entrepris la mise en place d’un Système de Management de la Sécurité de l’Information (SMSI) en vue de satisfaire les services métiers du MINEFID, notamment les régies financières par des prestations de qualité, de consolider et d’améliorer le fonctionnement interne de ces services dans un contexte marqué par la recrudescence de la cybercriminalité dans notre pays.

Objectifs du projet :

Le premier intérêt est d’aligner l’existant en termes de sécurité par rapport aux enjeux des métiers :

  • Participer à la mise en place d’une véritable gouvernance du SI incluant la sécurité ;
  • Aligner les besoins de protection des actifs avec les enjeux métiers ;
  • Responsabiliser les métiers et les autres acteurs de la DSI sur les aspects de sécurité.

Le deuxième domaine d’intérêt concerne le fait d’impliquer les métiers dans la gestion des risques qui pèsent sur le système d’information:

  • Renforcer l’engagement de la direction dans la conduite du plan de traitement de risques ;
  • Planification budgétaire cohérente avec les pratiques de gouvernance .

Enfin, le MINEFID veut faire connaitre auprès de tiers, des clients et de ses partenaires sa gouvernance concernant la protection de son patrimoine et le respect des contraintes réglementaires .


SI-N@FOLO

Le SI N@folo, un logiciel sécurisé de gestion des finances publiques en conception

Le Ministère de l’économie, des finances et du développement à travers la Direction générale des services informatiques (DGSI) a lancé ce 20 février 2020, les travaux du système intégré de gestion des finances publiques dénommé SI N@folo.

SI N@folo est un logiciel sécurisé, conforme à la Loi organique relatives aux lois de finances, aux textes réglementaires et aux procédures de gestion. Il fusionne tous les logiciels actuellement en service (SIGASPE ; CID ; CICM ; CIE ; CIR) avec plusieurs avantages : une synergie et une cohérence des applications logiciels et des données ; une centralisation de l’information économique et financière ; un accès à l’information en temps réel et par tous les périphériques. L’échéance visée est la disponibilité des modules du futur système pour exécuter et comptabiliser le budget en mode programmes à partir de janvier 2021, après une phase de préparation du budget 2021 en mode programmes avec le nouvel outil dans le courant de l’année 2020. À l’horizon 2021, le projet N@folo sera pratiquement à terme et le Burkina Faso sera doté de l’un des meilleurs systèmes d’information de gestion de finances publiques. Le projet N@folo est conçu et s’exécute avec le concours du Projet de Gouvernance Economique et de Participation Citoyenne (PGEPC), projet co-financé par la Banque Mondiale et par l’Etat burkinabè. Présentation du Projet N@folo